Wednesday, 24 October 2012

Garden Experiment / Un jardin expérimental


I am what you would call an experimental gardener.   And now that the season in the garden has come to an end, I feel like sharing my latest trials - and errors!

Je suis ce qu'on pourrait appeler une jardinière expérimentale.   Et maintenant que la saison au jardin a pris fin, j'ai envie de partager avec vous mes plus récents essais - et erreurs!



Every year, I try growing new plants just for the fun of it.  This year, I tried chamomile, which is a very boring looking plant, but it does smell nice and make good infusions if you are so inclined, which I am not.  My plan was to dry some of it and use it later in some recipes I had found, but for that I would have needed to harvest it while the flowers were at their best, and they made such a poor show that I almost did not notice them and I forgot about the harvesting.  Better luck next time, I guess!

Chaque année, je tente de faire pousser des nouvelles plantes, juste pour le plaisir de les découvrir.  Cette année, j'ai semé de la camomille dans mes bacs à fleurs, au-travers des amarantes et des pétunias.  La camomille est une plante à l'allure très décevante, mais son odeur est agréable et elle est excellente en infusion, pour ceux qui sont adeptes, mais je n'en suis pas.   Mon plan initial était d'en faire sécher une certaine quantité pour l'utiliser plus tard dans des recettes que j'avais noté, mais pour ce faire, il aurait fallu que je la cueille quand les fleurs étaient à leur meilleur, et elles étaient tellement discrètes et ordinaires que je les ai à peine remarquées et j'en ai oublié de les cueillir.  Meilleure chance la prochaine fois!



I tried dill in the kitchen garden, because I thought that it was the right place, dill being an herb.  It turned out to be a colossal mistake.  Dill attracts lots of caterpillars, who eat at a frightening speed.  If you look them closely, you can actually see them chew as they crawl up a stem and reduce it to nothingness in a matter of minutes.  

J'ai essayé de faire pousser de l'aneth dans mon potager, parce que je pensais que c'était le meilleur endroit, l'aneth étant une fine herbe.  Ce fut une erreur colossale.  L'aneth attire les chenilles en grand nombre, elles sont friandes de cette plante et s'en gorge à une vitesse effroyable.  Quand on y regarde de près, on peut facilement voir la chenille dévorer à mesure qu'elle avance sur une tige, la réduisant au néant en l'espace de quelques minutes.




It was fascinating at first to watch these caterpillars eat so fast and get bigger and plumpier by the hour, thinking of the beautiful butterfly they would eventually become.  I soon realized that my dill patch was way too small for the number of caterpillars who had invaded my yard, and when they were done with the last bite of it, they moved on to everything around that was to their liking: carrots, parsley, butterfly weed.  It became scary and frustrating. 

Je trouvais çà fascinant, au début, d'observer ces chenilles manger si vite et devenir de plus en plus grandes et de plus en plus grosses à chaque heure, en pensant aux jolis papillons qu'elles allaient devenir.  J'ai vite réalisé, par contre, que mes quelques plants d'aneth ne suffiraient pas à nourrir la quantité de chenilles qui avaient envahi ma cour, et quand elles en eurent fini de l'aneth, l'ayant réduit à de pauvres squelettes, elles se sont attaqué à tout ce qui les faisait saliver dans mon jardin: feuilles de carottes, persil, asclépiades.  Ces attaques diversifiées devinrent une source de frustration.




My parsley was now scattered with caterpillar poop and completely inedible.  And when they were done eating and were ready to turn themselves to chrysalis, they came off the plants and crawled across the yard to some unknown place, never to return home as butterflies. They were not only eating everything, they were also ill-intended, topping all the flower heads from my butterfly weed before the flowers had even had a chance to bloom.   The parsley, I could live without, but the butterfly weed was my baby, I had started it from seeds under a growing lamp in a corner of my studio early in the spring, and I was really counting on seeing its flowers.  I became obsessed with the caterpillars, checking on their latest misfit morning and night.  And one day, when I was sitting next to my little butterfly weed plants, sad at the disappearance of yet another flower head, my eyes lay on the bird bath standing just three fee from me.  And on that day, I became a murderess.  I collected all the caterpillars that were in my sight and I drowned them in the bath.  Ten seconds is all it took to stop each of them from eating my garden.  Everyday, I checked my plants and left more corpses in the bath for the birds to eat.  They loved them.  

En quelques jours, mon plant de persil est devenu couvert des déchets laissés par les chenilles, et il n'était plus question qu'on puisse en manger.  Quand les chenilles avaient atteint le stade de se transformer en chrysalide, je les voyais descendre du plant et traverser la cour en rampant jusqu'à un lieu obscure, pour ne jamais revenir se montrer en papillon.  Non seulement elles dévoraient tout sur leur passage, elles étaient aussi mal intentionnées, coupant les hampes florales des asclépiades avant même que les fleurs aient pu s'épanouir.  Je leur avait abandonné le persil sans trop m'en faire, mais il n'était pas question qu'elles me prive des asclépiades.  Ces six petits plants étaient mes bébés, je les dorlotais depuis le printemps, quand j'avais semé de petites graines en plateau sous une lampe de croissance dans mon studio.  Je les avais arrosé chaque jour, je leur avais parlé, les félicitant de leurs progrès, rêvant des belles fleurs orangées qu'ils allaient me procurer plus tard en été.  Je devins un peu obsédée par la présence des chenilles, vérifiant matin et soir l'étendue de leurs dégâts.  Et un jour, à genou devant mes petits plants d'asclépiade, alors que je pleurais le meurtre sauvage d'une autre hampe florale, la chenille assassine se régalant devant moi d'une feuille de sa victime, mes yeux se posèrent sur le bain d'oiseau, dressé à moins d'un mètre de moi.  Et ce jour-là, je devins à mon tour meurtrière.  Je ramassai toutes les chenilles qui se trouvaient dans mon champ de vision et les noyai dans le bain.  Il ne fallu pas plus de dix secondes pour stopper à jamais leur envie de manger mon jardin.  Les jours suivants, je vérifiais mes plants d'asclépiades et laissais de nouveaux corps dans le bain, au grand régal des oiseaux.



Of the six plants of butterfly weed that I had planted in my garden, only one flower head survived and gave me its cheery orange smile, which I think was worth all the killing. 

Des six plants d'asclépiades que j'avais planté dans mon jardin, une seule hampe florale fut épargnée par les chenilles et m'offrit son grand sourire ensoleillé.  C'est une bien piètre floraison, mais je ne regrette rien, sinon d'avoir moi-même invité les chenilles dans mon jardin en leur offrant leur mets préféré. 


The best new thing I tried in my garden is pumpkin-on-a-stick, also called mock tomato.  It is a kind of small squash that grows on sturdy, tall plants whose leaves and stems are covered with long, hooked thorns.  The flowers are insignificant, like those of tomatoes or peppers, but the fruits are really cute and look something like a small tomato while they grow, until they turn orange and become miniature pumpkins.  

De tous mes essais de nouvelles plantes, le meilleur résultat est venu d'une plante dont le nom commun en anglais se traduit par "citrouille sur tige" ou encore " fausse tomate".  C'est en fait une sorte de courge, essentiellement décorative, qui pousse en grappes sur une plante de haute taille, au tronc large et solide, et dont les feuilles et les tiges sont couverts de solides épines en forme de crochets.  Les fleurs blanches au coeur jaune sont assez insignifiantes, comme celles des tomates ou des poivrons, mais les fruits sont des plus intéressants.  Pendant leur croissance, ils ressemblent à des petites tomates potelées, jusqu'à ce qu'ils changent de couleur et deviennent orange vif, leur donnant alors un air de citrouilles miniatures tout à fait adorables.



Mine did not have enough warm days in the summer to really come to maturity and change colors in the garden, but I collected them all and filled a vase with them to display on the window ledge in the kitchen.  They are slowly changing colors in the vase.  I know you can dry them to make more permanent decorations, but mine are a temporary thing and I don't expect them to last more than a few weeks.  However, they are lovely while they last, and the little fall display on my window ledge is worth the wait of their long growing time and the occasional thorn sting in the fingers.  I hope to grow them again next year, starting the seeds earlier so they have more time to develop and mature in the garden. 

Les miennes n'ont pas pu profiter d'une saison chaude suffisamment longue pour atteindre leur maturité et changer de couleur dans le jardin, mais je les ai toutes cueuillies avant que le gel ne fasse des ravages, et j'en ai rempli un vase pour décorer la fenêtre de ma cuisine.  Petit à petit, elles changent de couleur.  Je sais qu'on peut les sécher pour en faire des décorations plus permanentes, mais les miennes forment un décor temporaire très agréable.  J'espère en cultiver encore l'an prochain, en prenant soins de semer les graines plus tôt à l'intérieur, pour que les plants puissent avoir davantage de temps pour se développer et atteindre leur maturité dans le jardin




No comments:

Post a comment