Tuesday, 27 August 2013

A Love Story / Une histoire d'amour

 

A long long time ago, when I was studying in college, I had the opportunity of a summer job in Ottawa, working for the Department of Justice, right off Parliament Hill.  Something happened in my first weeks there:  I fell in love with Ottawa.  And although we had to part after my second summer there (I was done with college and had found a real job in Quebec), my love never died.  I have returned for visits a few times over the years, but it had been six years since I had last been there, so when Patrick suggested we spend a day there during our short vacation in Outaouais, I was thrilled.

Il y a très longtemps, quand j'étais étudiante au cégep, j'ai eu l'opportunité d'un emploi d'été à Ottawa, ou je travaillais pour le ministère de la Justice, juste à côté de la colline parlementaire.  Quelque chose d'inattendu s'était produit pendant mes premières semaines là-bas:  j'étais tombée en amour avec Ottawa.  Et même si nous avons du nous séparer après mon deuxième été dans la capitale (mes études étaient terminées et j'avais obtenu un emploi régulier à Québec), mon amour ne s'est jamais éteint.  Je suis retournée à Ottawa à quelques reprises au cours des années, mais il y avait déjà six ans que je n'y avais mis les pieds, alors quand Patrick a suggéré que nous y passions une journée pendant notre courte escapade en Outaouais, je suis devenue fébrile.



Ottawa is first and foremost an administrative city, but I never felt there the austerity that often comes with it. Everywhere you look is a beautiful view.

Ottawa est d'abord et avant tout une ville administrative, mais je n'y ai jamais ressenti l'austérité qui vien souvent avec les fonctions publiques.  Partout ou le regard se pose, les vues sont magnifiques.

On the corner of Elgin and Sparks Streets
Sur le coin des rues Elgin et Sparks
The Supreme Court of Canada
La Cour Suprême du Canada

Peace Tower
La Tour de la Paix
Some of the bridges over the Ottawa River: Portage, Chaudiere,
nd Prince of Wales rail bridge in the back,
Quelques-uns des ponts qui traversent la rivière des Outaouais:
Portage, Chaudière, et le pont ferroviaire Prince de Galles
en arrière-plan.

The Parliament Library, which is really worth a visit inside.
La Bibliothèque du Parlement, qui vaut vraiment une
visite à l'intérieur.
Just for good measure, I feel like I have to show you what Patrick and I elected the worst eye sore of Ottawa, which happens to be the US Embassy building (nothing personal here, its just architectural!)  This ugly construction is really out of place between the splendid Notre-Dame Cathedral and the luxurious Fairmont Château Laurier.  

Tout n'est pas parfait à Ottawa, comme en témoigne cet édifice, que Patrick et moi avons élu le plus affreux de la ville.  Il abrite l'ambassade des États-Unis (je n'ai rien de personnel contre les États-Unis, seulement contre leur choix architectural!).  Cette construction détonne vraiment dans le paysage, d'autant plus qu'elle se situe entre la superbe Cathédrale Notre-Dame et le luxueux Fairmont Château Laurier.


Fortunately, just a few steps from there, you can look the other way and find yourself in front of the best view over Gatineau:  the Canadian Museum of Civilization, and Alexandra Bridge.

Heureusement, à quelques pas de là, vous pouvez détourner les yeux et vous retrouver devant la plus belle vue sur Gatineau: le Musée canadien des civilisatons et le pont Alexandra.


Ottawa is also full of beautiful parks and gardens, but I chose to show you these two well hidden and a bit quirky ones:  the first one is a japanese zen garden on a roof terrace of the Canadian Museum of Civilization, so it is technically not in Ottawa, but in Gatineau; the second one is the green house of the Bank of Canada, on Sparks Street.  The picture was taken from the outside, which is why it looks so blurry, but that is what is so intriguing about this garden.  When you walk on Sparks Street and see all this greenery through the glass, with the life of the street reflected in it, you can't help but stop and try to see more of it.

Ottawa est aussi une ville remplie de splendides parcs et jardins, mais j'ai choisi de vous en montrer deux qui sont plutôt bien cachés, et assez particulier:  le premier est un jardin zen japonais, sur la terrasse d'un toit du Musée canadien des civilisations, alors techniquement, il n'est pas à Ottawa, mais plutôt à Gatineau; le second est la serre de la Banque du Canada, sur la rue Sparks.  La photo a été prise de l'extérieur, au-travers des vitres, ce qui explique qu'elle soit aussi peu nette, mais c'est ce que je trouve si intrigant de ce jardin.  Quand on marche sur la rue et qu'on voit toute cette verdure de l'autre côté de la vitre, avec en plus l'activité de la rue qui s'y réflète, on ne peut s'empêcher de s'arrêter pour essayer d'en voir davantage.



This concludes my visit in Ottawa, hoping to be able to go there again in the following years...

Voilà qui conclut ma visite à Ottawa, en espérant pouvoir y retourner encore dans les prochaines années...


No comments:

Post a comment